Historique

1960, Saintes en Charente maritime, c'est à l'occasion d'une Soirée d'adieu de fin d'année scolaire que l'apprenti mécanicien de la Promotion 32, Francis OLLIVIER, 17 ans, se trouve pour la première fois sur les planches en interprétant "Le pénitencier" (Johnny Hallyday), "L'absent" (Gilbert Bécaud), "Tintarella di Luna" (Bob Azam). C'est le feu au cinéma de la Base école.
1962, Rochefort sur mer en Charente, c'est la pleine vague yéyé, deux élèves aviateurs et deux élèves de l'aéronavale se rencontrent pour former "Les Anges Blancs" et Francis deviendra Ricky Novak. Le groupe joue bien entendu sur la Base école mais aussi en ville, c'est pas terrible mais c'est dans l'air du temps.
Ricky Novak quitte la région en 1962 pour Salon de Provence. Fin 1962, ses parents viennent habiter à Cavaillon dans le Vaucluse et c'est par un pur hasard, dans la rue, qu'une rencontre importante avec trois jeunes cavaillonnais, guitares sur l'épaule, va faire renaitre "Les Anges Blancs". Jean-Claude Fonticelli à la guitare solo, Bernard Apoca à la batterie, Alain Boneto à la guitare basse et Ricky à l'accompagnement et au chant forment le groupe reconstitué qui va mettre Cavaillon et la région en ébullition pendant leurs concerts. Le 11 Avril 1963 lors d'un concours de groupes organisé par Albert Raisner dans les locaux de Télé Monte-Carlo, ils ratent de peu le prix d'un enregistrement en studio pour faire un disque chez "Président». Quelques mois plus tard, c'est Pinet Lucien dit "le grand Dave" et son saxo qui va compléter le groupe.
1965, Les Anges Blancs sans Ricky Novak jouent du Shadows puis deviennent un célèbre orchestre de bals qui existe encore aujourd'hui. Ricky va jouer avec un groupe qui débute: Les Cavares, un groupe composé de Jean- Baptiste à la batterie, Alain à la guitare solo, Patrick à l'accompagnement, Alain(2) à la basse, c'est le plaisir de faire du rock and roll. Les jeunes doivent faire leur service militaire, Ricky poursuit sa carrière militaire de la Base aérienne d'Istres vers celle de Creil dans l'Oise et le groupe cesse de se produire.
Les années 70, c'est après de nombreux voyages dans le monde et de nombreuses rencontres artistiques: Claude François, Nancy Holloway, André Aubert, Catherine Sauvage que Ricky revient au pays. Il participe à de nombreux concours de chant qu'il remporte pour la plupart. C'est le célèbre chef d'orchestre Roger Blanchard qui va lui donner un coup de pouce vers l'animation de soirées de mariages et d'associations comme disc jockey. Le succès est fulgurant car il apporte un plus, sa voix, avec ses chansons, en s'accompagnant à la guitare. Depuis longtemps une amitié l'unie avec François Comtat et Huguette Valéry qui lui font faire quelques galas et un enregistrement dans leur studio.
Le temps passe, nous sommes déjà en 1998 après de nombreuses années à faire de l'animation en tous genres, "la guitare lui démange à nouveau". Il contacte le soliste de l'ancien groupe des Cavares Tony qui est emballé par l'idée de rejouer de la guitare. Il faut trouver un clavier. C'est Alain (encore un) qui termine la composition du trio. Ce sera "Ricky Novak et Company" avec un programme de chansons folk western, un disque autoproduit: "Les choses à dire" que l'on peut trouver chez Virgin Mégastore sur internet. Ils vont faire quelques concerts dont le kiosque à musique de Cavaillon. Mais il faut compléter le trio pour faire du live intégral et être plus crédible. C'est un bassiste et un batteur qui vont les rejoindre: Bernard et Dédé qui forment le nouveau groupe: "Ricky Novak et Kayenta". Dédé se retire, il sera remplacé par Jean-Marie qui lui aussi s'en va, il quitte la région.
2011, c'est Ginou qui est notre nouvelle "batteuse", elle est super sympa, c'est du solide et surtout avec une très haute qualité technique.
2013, Bernard notre bassiste retourne chez lui en Suisse. Du coup, n'ayant pas eu en 2012 trop de résultat avec le groupe à cinq, Ricky Novak décide de revenir au trio de départ avec Tony à la guitare et Rine aux claviers. C'est désolant pour Ginou qui est une très bonne technicienne de la batterie, quelqu'un de charmant. On ne la quitte pas pour autant, elle pourra si elle le décide jouer avec nous en fonction de nos prestations. La nouvelle équipe retourne donc aux sources de l'année 64 en prenant comme nom: Ricky Novak et La Company Cavare (nous avons tous des attaches avec Cavaillon la cité Cavare).
2014, Par manque de concerts, Rine quitte le groupe. C’est Eric, pianiste de talent,  ingénieur du son spécialisé dans l’informatique musicale qui le remplace.Tony pars vers d'autres horizons: La gémologie mais je sais qu'il aimerait jouer encore. C'est Jean-Claude Lorenzino qui se propose pour jouer dans le groupe, là encore je découvre un super pro, dans le jazz et aussi l'envie de connaitre cette musique mystique qu'est la country music. Le programme musical c'est aujourd'hui 1heure 30 de musiques country pop américaines originales avec des paroles en français ainsi que des compositions de Ricky Novak au son des sixties. Tout naturellement le show s'intitule " Ma Country Pop Francophone ".Ricky Novak et La Company Cavare c'est le plaisir sur scène et pour un court instant l'envie de communiquer une œuvre qui donne du rêve.                                                                                                                                                                                  2017, Ricky reste seul pour continuer son rêve, il prépare un show d'1 heure 30, une bande son avec de bons playbacks originaux ce qui le rapproche encore plus de la musique country qu'il veut faire connaitre mais...avec des paroles en français ce qui est un énorme handicap pour participer aux festivals country en France, un paradoxe (sic). Mais il ne désespère pas et vous donne rendez-vous sur les scènes de France.
                                                                                                     
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site